Soirées privées … si je veux !

Le monde du libertinage est riche d’occasions de rencontres.

Clubs, saunas, soirées organisées … et même des soirées privées, organisées par des particuliers, en petit comité, pour des soirées détendues, plus cosy et plus intéressantes au point de vue financier.

Ces soirées privées regroupent en général des couples et quelques « singles » pour varier les possibilités.

Les organisateurs sont souvent les hôtes, reçoivent chez eux en toute simplicité et chacun des participants apporte à boire et à manger …

La partie la plus importante va tout de même être le « casting » … et oui, pour une bonne soirée, il faut des convives qui soient compatibles, que toute le monde se sente à l’aise et soit dans le même état d’esprit. Alors, les organisateurs, forts de leurs contacts, proposent à des amis, connaissances, amis d’amis, de participer. La cooptation est un moyen important de vérifier le sérieux des personnes, et leur adéquation au thème et à l’ambiance de la soirée.

Mais pour que ces soirées soient attrayantes, elles doivent apporter un peu de nouveauté à chaque fois, dans le thème mais surtout les convives, pour éviter la lassitude et l’habitude. Un peu comme le repas du dimanche chez Tata Dédé, on sait qui vient, ce qu’on va manger et comment va se finir le repas.

Autant il est important de conserver une certaine complicité en invitant des habitués, autant il faut éviter de tous les inviter à chaque fois.

La variété vient du coup souvent des convives « seuls » invités, ce petit piment en plus pour créer de nouvelles alchimies.

Le « recrutement » se fait donc également par cooptation, par recherche, ou ayant entendu parlé de telle personne par des amis. On regarde les témoignages, on étudie un peu le profil de la personne, on regarde les photos pour se faire une idée et on lance la discussion, voir juste l’invitation.

Seulement voilà, certains organisateurs manquent parfois de tact dans leurs approches.

Hommes comme femmes seuls sont l’extra indispensable pour satisfaire les fantasmes de ces messieurs dames : pluralité masculine pour ces dames, trio pour ces messieurs dames, initiations saphiques parfois également. En plus des combinaisons échangistes, bien entendu.

Les attirer dans ces soirées demande de la psychologie et du savoir vivre, surtout quand on ne les connaît pas personnellement. Et avoir des amis en commun n’est pas garantie qu’ils seront intéressés.

J’ai été approchée par un couple, charmant au demeurant, mais qui a eu beaucoup de mal à comprendre que je ne souhaitais pas, pour le moment, participer à leurs soirées. D’une part, parce que je ne suis pas disponible, c’est déjà une raison impérieuse. Mais d’autre part parce que je ne me rends plus à des soirées privées sans y connaître une ou deux personnes.  D’un naturel réservé en milieu inconnu, je serais mal à l’aise ne connaissant personne dans un groupe où certains se connaissent déjà. Enfin, j’aime prendre le temps de connaître les personnes avant de les rencontrer, une invitation de but en blanc comme ça, sans avoir échangé un minimum et savoir à qui j’ai affaire.

Dans ce milieu, les amis de mes amis ne sont pas forcément à mon goût, les raisons pour lesquelles ils les ont rencontrés n’étant pas forcément les mêmes qui nous ont fait faire connaissance. De plus, autant un couple aura toujours quelqu’un à qui parler, autant les « solo » seront réellement seuls face à toutes ces personnes inconnues. Certains se sentent totalement à l’aise avec ça, d’autres pas du tout. C’est ainsi.

Alors, chers organisateurs, soyez un peu plus compréhensifs quand une personne, homme ou femme, vous dit que non, il/elle n’est pas intéressé(e) … comme pour toute rencontre, il faut qu’il y ait jeu de séduction … et pas juste une sorte de « shopping list ».

Un commentaire sur « Soirées privées … si je veux ! »

  1. dem pour moi, et en tant que femme seule je me « sécurise », même si c’est parfois tentant et que j’ai envie de m’amuser je ne vais pas au pied levé à une soirée de 5 ou 6 personnes sans connaitre aucun des participants… et encore plus quand elles sont organisées par des hommes seuls, rien ne garanti que c’est vrai et que ce n’est pas un traquenard « oh désolée ils ont tous annulé, j’ai pas eu le temps de te prévenir mais c’est pas grave on va bien s’amuser tous les deux »… ben voyons… courageuse mais pas téméraire 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s